Entretien du parc : fermeture d’une partie de la clairière

Le parc de 15 hectares est entretenu par une équipe de bénévoles. Depuis quelques années la chênaie présente des signes de dépérissement sur le plateau de la clairière.

Un technicien de l’ONF spécialisé est venu évaluer l’état de notre forêt. Il a pu constater :

Des rameaux morts en partie haute des houppiers
L’absence de jeunes pousses en sous-bois
Une forte mortalité annuelle

Pour cela nous avons pris la décision de fermer une partie de la clairière pour une durée de 5 ans. NOUS AGISSONS pour que la forêt se régénère, sinon elle aura disparu dans quelques années.

Le processus de régénération engagé:
Nous procédons à une coupe d’ensemencement. Elle consiste à créer des trouées de 10 à 20 mètres de diamètre entourées d’arbres porte-graines.
Les glands qu’ils produisent ensemencent alors l’espace ouvert à l’ensoleillement. Comme les semis qui en résultent sont fragiles, il est important de les protéger du piétinement pendant quelques années. Le chêne est une essence à croissance lente qui a besoin d’un bon
ensoleillement pour germer et grandir.

Pour assurer la bonne réussite du projet, MERCI DE RESPECTER LA ZONE CLÔTUREE.